RECRUTE UN CABINET DE PSYCHOLOGUES

TERMES DE RÉFÉRENCE

Recrutement d’un Cabinet de Psychologues

Projet : « Soutien aux parents, enfants et jeunes de Madagascar fragilisés par la pandémie COVID-19 et ses conséquences »

Régions d’interventions: Anosy-Androy, Vakinankaratra- Antananarivo, Toamasina- Boeny

1- Contexte et justification : 

SOS Villages d’Enfants Madagascar est une Association reconnue d’utilité publique à Madagascar, active depuis plus de 30 ans dans le domaine de la protection et de l’épanouissement des enfants et des jeunes. L’Association agit à travers les diverses structures d’accueil permanent d’enfants et de jeunes en protection de remplacement, à travers les programmes de renforcement familial (éducation, santé, accompagnement familial, relèvement socio-économique de la famille, cantine scolaire), les activités de scolarité et de formation professionnelle (y compris cantine scolaire et centre foot), les consultations et soins. Le suivi des enfants bénéficiaires ainsi que la protection contre la violence, l’accès à l’éducation et la formation professionnelle, l’insertion socioprofessionnelle font également partie intégrante des activités de l’Association. SOS Villages d’Enfants Madagascar est partie prenante de plateformes de la société civile malgache et de cadres de concertation avec les pouvoirs publics dans la définition des plans sectoriels de la protection de l’enfance.

La crise sanitaire a fragilisé les familles Malagasy, notamment sur le plan socio-économique, et a également accru les risques de violence notamment intrafamiliales et/ou basées sur le genre. Le projet « Soutien aux parents, enfants et jeunes de Madagascar fragilisés par la pandémie COVID-19 et ses conséquences » a pour objectif principal de réduire la vulnérabilité des familles face à la crise sanitaire et économique engendrée par la pandémie COVID-19 à Madagascar.

Le projet interviendra dans les 7 régions du pays, notamment, Analamanga (dont Antananarivo et Alakamisy Fenoarivo), Atsimo Andrefana (dont Ampanihy, Betioky, Tulear I, Tuléar II), Androy (dont Ambovombe, Bekily, Tsihombe, Beloha), Boeny (dont Mahajanga I), Anosy (dont Taolagnaro), Atsinanana (dont Toamasina) et Vakinankaratra (dont Antsirabe I) ; et agira sur trois plans :

Santé : Au niveau des populations, les actions de sensibilisation via différents canaux auront pour objectif d’amorcer un changement de comportement concernant l’hygiène, les gestes barrières et les problèmes psychosociaux liés à la crise.

Protection : Les risques de maltraitance physique, émotionnelle, et sexuelles, de violences basées sur le genre, de travail des enfants et d’exclusion sociale seront atténués.

Moyens de subsistance et résilience : Les ménages les plus vulnérables bénéficieront d’un soutien socio-économique personnalisé. Les appuis seront adaptés aux besoins et aux capacités des familles. Un appui à la fois psychosocial et économique permettra à ces ménages d’être plus résilients.

2- Objectifs de la prestation : 

Bien avant le début de la pandémie en 2019, 75% de la population locale vivait déjà en dessous du seuil de la pauvreté. Avec les restrictions sanitaires et les impacts économiques, la situation des ménages les plus vulnérables s’est aggravée. La Banque mondiale estime que près de 1,4 million de personnes sont tombées sous le seuil de pauvreté (fixé à 1,90 $ par jour) en 2020, ce qui porte le taux de pauvreté à 77,4 %, son niveau le plus élevé depuis 2012. L’impact des crises sur les dynamiques familiales et communautaires se répercute sur le développement des jeunes et des enfants, mais également des adultes.

Le cabinet :

  • Renforcera les compétences des membres de l’équipe éducative sur la méthodologie d’approche notamment sur la gestion des cas difficiles pour un meilleur accompagnement des enfants et des familles dans le cadre du projet
  • Appuiera les bénéficiaires, selon les cas, à travers un suivi psychosocial des familles, des jeunes et des enfants, pour faciliter leur réinsertion social et économique. Autrement dit, aider les jeunes et les familles à développer  leur estime de soi pour apprendre à faire face à leur situation et prendre leur vie en main.
  • Prendra part lors des tables rondes ou groupe de discussion prévues dans le projet
3- Résultats attendus :

Chaque bénéficiaire aura pu :

  • Résoudre le problème qui l’a affligé.
  • S’adapter à la situation nouvelle (confinement/déconfinement et mesures de protection sanitaire).
  • Aller de l’avant, modifier certains comportements négatifs et être à l’aise avec soi-même.
  • Améliorer ses relations avec lui-même et avec les autres.

Chaque équipe éducative aura :

  • Approprié les techniques d’approche et d’accompagnement selon les cas pour lesquels elle éprouve certaines difficultés à cerner.
  • Pu accompagner des enfants à comportements difficiles (fiche d’identification en annexe).
  • Pu mener des échanges et sensibilisation sur les thèmes abordés à l’endroit des bénéficiaires et des collègues.
4- Profil des participants au renforcement de capacités :

Les bénéficiaires du projet :

  • Les familles bénéficiaires des programmes de renforcement familial
  • Les jeunes sortis de la prise en charge de SOS
  • Les jeunes en fin de prise en charge
  • Les travailleurs sociaux et les membres des cellules d’écoutes et de veille de SOSVE
  • Le personnel affecté au projet
5- Méthodologie et déroulement du suivi :

Le cabinet interviendra dans un premier temps auprès des équipes éducatives notamment, les travailleurs sociaux, les membres des cellules d’écoutes et de veilles, les éducateurs et toutes l’équipe terrain. Des formations en suivi psychosocial et des ateliers seront ainsi conduites par le psychologue et qui se feront via des réunions de groupes ou par visioconférence (selon la région d’intervention). Sera remis, après chaque séance, au responsable de SOSVE un rapport de synthèse relatant le déroulé de la séance, ses analyses personnelles, et ses recommandations. Une évaluation à chaud après chaque formation sera effectuée. En étroite collaboration avec les Ressources Humaines, outres les formations, le psychologue assurera aussi le bien-être psychosocial de l’équipe du projet et du staff via des consultations. Dans ce cas, une étroite collaboration avec la RH et l’équipe médicale de l’association est primordiale pour l’identification et la prise en charge des besoins d’accompagnement psychologiques. Les formations des équipes se feront dans un délai préalablement établi et suivant le chronogramme des activités du projet. Les thématiques abordés devront être soumis au préalable ainsi que le plan de formation.

Par la suite, le cabinet assurera la mise en place d’une permanence psychologique, accessible aux bénéficiaires du projet. Pour la prise en charge des familles et/ ou jeunes bénéficiaires, les cas seront transmis au préalable au psychologue. Ces cas seront détectés via les visites à domiciles effectuées par les équipes éducatives préalablement formées. La consultation des cas se fera dans nos locaux (Centre de Santé /Protection Maternelle et Infantile, Village, Programme de Renforcement Familial) présents dans chaque région cible, sinon, dans un milieu neutre. Dans le cas où, la famille prise en charge est dans l’incapacité de se déplacer, la consultation se fera à distance, sinon, le psychologue assigné à chaque région effectuera une visite à domicile auprès des familles ayant le réel besoin d’un suivi rapproché. Selon les cas, le suivi psychologique se fera en consultation individuel, en groupe de discussion. Des tables rondes seront aussi effectuées auprès des jeunes mais aussi des parents, qui auront pour objectif de traiter les thèmes liés au droit de l’enfant. Il est à noter que la période de suivi psychologique du patient s’étendra selon la gravité de son cas et sera déterminée au préalable. Le cas des patients détectés comme « grave » devra être notifié auprès du responsable projet. Le psychologue rendra compte, après chaque séance, au responsable de SOSVE de l’évolution de l’état psychique des patients et émet éventuellement des recommandations pour leur accompagnement au quotidien. Un rapport d’analyse sera rédigé par le psychologue à la fin de la prestation.

Au niveau de la réalisation, idéalement, une présentation de concepts avec des échanges interactifs avec les apprenants ouvrirait la séance. L’application pratique des méthodes modernes de l’andragogie : exercices d’application inspirés sur les cas concrets (cas des enfants) pourrait constituer une des méthodes permettant de rendre les séances vivantes et d’intéresser chacun des apprenants. Chaque document de formation, le planning d’activité pour chaque cible et chaque localité, seront transmis au préalable au responsable de projet.

Une bonne connaissance des dialectes et des usages locaux des régions cibles est ainsi indispensable pour mener à bien le projet.

6- Mission et tâches :
  • Définir le calendrier des consultations
  • Définir le plan du déroulement de la formation 
  • Elaborer les thématiques de l’Atelier 
  • Elaborer des contributions et les exposer suivant des méthodes participative et interactive.
  • Mettre à disposition de SOSVE les documents de formation.
  • Effectuer les missions d’accompagnement et de suivi dans les localités cibles
  • Faire l’analyse comportemental des cibles dans le but d’améliorer la qualité de vie des bénéficiaires.
7- Documents à transmettre par le consultant :

Le dossier de candidature doit comporter :

  • Une lettre de motivation au nom du Directeur du Cabinet, qui sera aussi le principal signataire de tous les documents administratifs et financier liés au contrat
  • Un et/ou les CVs signés des principaux intervenants avec la copie certifiée du diplôme le plus élevé, ayant un lien avec la mission
  • La liste des missions similaires à la présente candidature durant les cinq (5) dernières années avec le chiffre d’affaires réalisé, incluant les références et les justificatifs des travaux effectués.
  • Une note méthodologique détaillant l’approche à suivre pour la réalisation des tâches assignées et atteindre les résultats escomptés de cette mission
  • Offre financière détaillée incluant toutes les charges autant directes qu’indirectes précisant la rémunération globale pour la consultation (en euros ou en monnaie locale, en toutes taxes comprise).
  • Un document justifiant l’adhésion à l’Ordre National des Psychologues de Madagascar (ONPM)
  • Les coordonnées fiscales à jour du cabinet entres autres la copie certifiée conforme de la Carte CIF justifiant la régularité vis-à-vis de l’Administration fiscale, la copie certifiée de l’attestation de l’immatriculation à l’Institut National de la Statistique.
8- Soumission de l’offre et évaluation des offres :

L’évaluation des offres reçues sera basée notamment sur les critères suivants: (i) l’expérience du candidat dans la conduite des missions similaires à celles précisées dans cet appel à candidature et l’animation des sessions de formation, (ii) la compréhension des attentes de la mission et la méthodologie d’intervention proposée, et (iii) l’offre financière.

L’offre comportant les pièces mentionnées dans le paragraphe 7 doivent être transmise par email à l’adresse suivante : procurement.soscvmada@vesosmad.org

Le dernier délai de soumission est fixé au 21 Février 2021. Les offres reçues après cette date ne seront pas considérées.

Période d’exécution de la prestation souhaitée : La prestation débutera en Mars 2021 pour une durée de 20 mois.

Documents à fournir : Une offre technique et une offre financière

SOS Villages d’Enfants Madagascar est une association Reconnue d’Utilité Publique, qui agit en faveur de la protection des enfants s’appuyant sur un principe simple : Chaque enfant a sa place dans une famille et grandit dans un climat d’affection, de respect et de sécurité.

L’association accorde beaucoup d’importance à ses missions premières de pourvoyeur de soins et de protecteur des droits de l’enfant, et milite afin que ces droits soient reconnus et appliqués, soutenus et même améliorés.

Présent à Madagascar depuis 1989, avec l’appui de SOS Villages d’Enfants France.

NOUS SUIVRE

Recevoir la newsletter :

NOUS CONTACTER

SOS Villages d’Enfants Madagascar
Bureau National de Coordination et de Représentation
BP. 6062. Andrainarivo (près Hôtel Panorama)
101 Antananarivo, Madagascar
Tél : +261 (0) 20 22 418 27
Email : Madagascar.Contact@vesosmad.org